La publication coïncide avec le lancement des élections fédérales afin d’aider les journalistes et le grand public

Les sondages électoraux favorisent la démocratie en permettant aux Canadiens de s’exprimer et d’exercer leur influence. En prévision des élections fédérales, le Conseil de recherche et d’intelligence marketing canadien (CRIC) publie aujourd’hui des normes canadiennes sur la conduite et la publication de la recherche sur l’opinion publique.

Les nouvelles Normes et exigences de divulgation en matière de recherche sur l’opinion publique seront un outil important pour la population et les médias, qui leur permettra d’évaluer la qualité et la validité des résultats des sondages qui sont rendus publics. Elles sont particulièrement pertinentes en vue des élections fédérales du 21 octobre en raison du rôle essentiel que les sondages électoraux jouent dans la mobilisation des Canadiens et pour leur indiquer l’importance de leur vote.

« Alors que nous sommes à l’ère de la désinformation, des fausses nouvelles, les pièges à clics et l’ingérence étrangère, la vérification des faits aberrants ou des mauvais sondages est plus importante que jamais », explique Barry Watson, président du CRIC. « Il vaut mieux ne pas faire de sondage plutôt que d’en faire un mauvais puisqu’un mauvais sondage ou un sondage trompeur peut mal informer les électeurs et nuire à la démocratie. »

Grâce à la publication des normes de renommée mondiale du CRIC pour la recherche sur l’opinion publique, les Canadiens et les médias peuvent être assurés que les résultats de tout sondage réalisé par une entreprise membre du CRIC seront exacts, honnêtes et fondés sur la science statistique.

Les nouvelles normes décrivent les responsabilités des entreprises membres du CRIC lorsqu’elles effectuent des recherches sur l’opinion publique et fournissent les détails qui doivent être inclus lorsqu’elles rendent publics les résultats des recherches. Les entreprises membres doivent respecter les normes rigoureuses et fournir suffisamment de détails pour aider les médias et la population à vérifier la qualité des recherches. Ces détails comprennent :

  • Formulation et présentation exactes des questions et des choix de réponses liés aux résultats publiés.
  • Définition de la population étudiée.
  • Dates auxquelles les données ont été recueillies.
  • Description détaillée de la conception de l’échantillonnage afin de déterminer si les répondants ont été sélectionnés en utilisant une méthode probabiliste ou non probabiliste.
  • Description de l’erreur d’échantillonnage dans les résultats d’un sondage (s’il est scientifiquement applicable de le faire).
  • Si on a procédé à une pondération pour ajuster les résultats afin qu’ils reflètent mieux la population visée.
  • Tableaux détaillés, organisés par données démographiques, qui montrent le nombre de répondants pondéré et non pondéré (dans le cas des sondages sur l’opinion publique et les sondages électoraux).
« Une entreprise de sondage réputée travaille de façon transparente et ouverte. Elle fournira l’information dont vous avez besoin pour évaluer ses sondages », explique John Tabone, dirigeant principal de l’administration du CRIC. « Si une entreprise ne respecte pas les normes professionnelles les plus élevées, il est dangereux d’accorder de l’importance à ses sondages. »

Les membres du CRIC figurent parmi les entreprises de recherche marketing les plus fiables au monde. Elles ne font pas de compromis quant à la qualité puisque cela entacherait leur réputation et elles perdraient la confiance des Canadiens, qui donnent de leur précieux temps pour participer aux sondages.

Pour aider la population à vérifier la légitimité des projets de recherche sur l’opinion publique, le CRIC a aussi récemment lancé un service de vérification des recherches. Ce portail en ligne permet au public de confirmer la légitimité des projets de recherche auxquels il est invité à participer. Les visiteurs peuvent également utiliser le portail pour envoyer leurs commentaires ou déposer des plaintes au sujet des entreprises membres du CRIC et d’autres entreprises qui leur demandent de participer à des recherches.

Pour aider les médias à déterminer s’ils doivent parler des résultats d’un sondage, le CRIC a aussi publié un document contenant dix questions que les journalistes devraient se poser avant de publier les résultats d’un sondage. Le CRIC a également établi un répertoire de ses entreprises membres qui rendent régulièrement publics les résultats de leurs recherches.

Les Normes et exigences de divulgation en matière de recherche sur l’opinion publique du CRIC sont axées sur le code de l’ESOMAR.

Au sujet du CRIC : Le CRIC est l’association officielle de l’industrie des études de marché, des sondages et de l’intelligence marketing. Le CRIC a pour mandat d’élaborer et d’approuver des normes et des pratiques exemplaires régissant la recherche, l’analytique et l’intelligence marketing; d’assurer efficacement la promotion et la défense des intérêts dans l’industrie; de constituer une source d’information et de leadership éclairé; et de servir de forum pour une action collective de l’industrie.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site www.canadianresearchinsightscouncil.ca ou communiquez avec John Tabone à l’adresse [email protected].

#mrx #cmrx #cric #elxn19 #elxn43 #cdnpoli

Contactez-nous

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec John Tabone, dirigeant principal de l’administration, à l’adresse

[email protected]